L’Encyclopédie/1re édition/CENSIVE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 819).
◄  CENSITE
CENSURE  ►

CENSIVE, s. f. (Jurisprud.) est l’étendue du fief d’un seigneur censier, c’est-à-dire, à qui il est dû un cens ou redevance fonciere par les propriétaires qui possedent des terres dans l’étendue de son fief. C’est aussi le droit même de percevoir le cens.

L’origine des censives est aussi ancienne que celle des fiefs. Les seigneurs qui avoient une trop grande étendue de domaine, en donnoient une partie en fief, à la charge du service militaire ; & une autre partie à cens, avec amende faute de payer le cens au jour de l’échéance. Voyez Cens. (H)