L’Encyclopédie/1re édition/CHALAND

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CHALANÇON
CHALANT  ►

* CHALAND, s. m. (Comm.) celui qui se sert d’habitude dans une boutique ; ou plus généralement un acheteur. On a fait de-là l’adjectif achalandé. Le marchand a ses chalands ; l’ouvrier a ses pratiques. On a fait aussi de chaland, chalandise, qui n’est plus guere d’usage ; il se prenoit pour un concours de chalands dans la même boutique, ou pour l’habitude de se servir chez un même marchand.

Chaland, s. m. terme de Riviere, bateau plat de grandeur médiocre, dont on se sert pour amener à Paris les marchandises qui descendent par la riviere. Il y en a sur la Marne ; il y en a sur la Loire. Ceux qui sont sur cette riviere viennent par le canal de Briarre. Plusieurs de ces bateaux ont douze toises de long sur dix piés de large, & quatre piés de bord, suivant le Dictionnaire du Commerce. Comme leur construction n’est pas solide, ils ne remontent jamais cette riviere ; on les dépece à Paris, & on en vend les matériaux.