L’Encyclopédie/1re édition/CIRCUM-INCESSION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
CIRE  ►

CIRCUM-INCESSION, s. f. terme de Théologie, par lequel les scholastiques expriment l’existence intime & mutuelle des personnes divines, l’une en l’autre, dans le mystere de la Trinité. Voyez Personne.

Les Théologiens de l’église Latine ne sont pas les premiers inventeurs de cette expression, S. Jean Damascene qui vivoit dans le viij. siecle s’étant servi du mot περικούρεσις, qui signifie précisément la même chose, pour expliquer ces paroles, ego in patre, & pater in me est. Joann. c. xiv.

Cette circum-incession des personnes divines vient de l’unité de leur nature, qui a fait dire à Jesus-Christ : Ego & pater unum sumus. Quelques Théologiens distinguent deux sortes de circum-incessions, l’une parfaite, & l’autre imparfaite. La premiere est celle par laquelle deux choses existent inséparablement, de telle maniere que l’une n’est nulle part hors de l’autre. La seconde est celle où de ces deux choses coexistentes, l’une a cependant une existence plus étendue que l’autre. Telle est la circum-incession que quelques Peres & Théologiens admerttent entre la nature divine & la nature humaine dans Jesus-Christ. Wuitass. de Trinit. part. II. quæst. viij. art. jv. (G)