L’Encyclopédie/1re édition/CLAVETTE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  CLAVECIN
CLAVICULE  ►

* CLAVETTE, s. f. (Arts méch.) c’est communément un morceau de fer plat, plus large par un bout que par l’autre, en forme de coin, que l’on insere dans l’ouverture d’un boulon en cheville de fer pour le fixer. Il arrive quelquefois à la clavette d’être fendue en deux par son bout étroit ; alors on écarte ces deux parties dont la divergence empêche la clavette de sortir de l’ouverture du boulon : quelquefois ce coin plat étant fait d’un morceau de fer mince, replié en double sur lui-même, le bout étroit n’a pas besoin d’être fendu pour arrêter la clavette ; il suffit d’écarter par le petit bout les deux lames de fer, qui appliquées l’une sur l’autre forment le corps même de la clavette. Les clavettes sont employées dans une infinité d’occasions : les Tourneurs en fer donnent ce nom, & aux coins de fer qui servent à serrer les poupées & les supports sur les jumelles du tour, & aux chevilles de fer qui fixent les canons sur la verge quarrée de l’arbre du tour en ovale, & aux chevilles en bois ou aux fiches de fer qu’ils placent de distance en distance sur la barre d’appui. V. Tour. Les clavettes étant des parties de machines en fer, c’est un ouvrage de Serrurerie : on en trouvera dans nos Planches, tant de Serrurerie que d’autres Arts. Voyez ces Planches & leur explication.