L’Encyclopédie/1re édition/COLIR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  COLIQUE
COLIS  ►

COLIR, s. m. (Hist. mod.) officier de l’empire de la Chine, dont la fonction est d’avoir l’inspection sur ce qui se passe dans chaque cour ou tribunal, & qui sans être membre de ces tribunaux, assiste à toutes les assemblées, & reçoit la communication de toutes les procédures. C’est proprement ce que nous appellons un inspecteur ou contrôleur.

Il a des intelligences secretes avec la cour ; & dans l’occasion il attaque ouvertement les mandarins, & cela non-seulement sur les fautes qu’ils peuvent commettre dans leurs fonctions, mais même dans leur vie particuliere & privée.

Pour qu’il soit impartial, on le rend entierement indépendant, & sa charge est perpétuelle. Les colirs sont redoutables, même aux princes du sang. (G)