L’Encyclopédie/1re édition/CONJONCTIF, IVE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CONJOINT

CONJONCTIF, IVE, adj. terme de Grammaire, qui se dit premierement de certaines particules qui lient ensemble un mot à un mot, ou un sens à un autre sens ; la conjonction & est une conjonctive, on l’appelle aussi copulative.

La disjonctive est opposée à la copulative. Voyez Conjonction.

En second lieu, le mot conjonctif a été substitué par quelques Grammairiens à celui de subjonctif, qui est le nom d’un mode des verbes, parce que souvent les tems du subjonctif sont précédés d’une conjonction ; mais ce n’est nullement en vertu de la conjonction que le verbe est mis au subjonctif, c’est uniquement parce qu’il est subordonné à une affirmation directe, exprimée ou sous-entendue. L’indicatif est souvent précédé de conjonctions, sans cesser pour cela d’être appellé indicatif.

On doit donc conserver la dénomination de subjonctif ; l’indicatif affirme directement & ne suppose rien, au lieu que les terminaisons du subjonctif sont toûjours subordonnées à un indicatif exprimé ou sous-entendu. Le subjonctif est ainsi appellé, dit Priscien, parce qu’il est toûjours dépendant de quelque autre verbe qui le précede, quod alteri verbo omnimodo subjungitur. Perisonius dans ses notes sur la Minerve de Sanctius, observe que l’indicatif est souvent précédé de conjonctions, & que le subjonctif est toûjours précedé & dépendant d’un verbe de quelque membre de période. Etiam indicativus conjunctiones dum, quum, quando, quanquam, si, &c. sibi præmissas habet, & vel maximè sibi subjungit alterum verbum. At subjunctivi proprium est omnimodo, & semper subjungi verbo alterius commatis. Perisonius in Sanctii Minervâ. l. I. c. xiij. n. 1. Ainsi conservons le terme de subjonctif, & regardons-le comme mode adjoint & dépendant, non d’une conjonction, mais d’un sens énoncé par un indicatif. (F)