L’Encyclopédie/1re édition/COULANT

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

COULANT, s. m. en terme de Boutonnier, est un morceau de bois un peu arrondi sur ses extrémités, & percé en-travers ; le coulant couvert sert de nœud aux cordons de canne, de montre, & autres cordons de tresses. Les coulans des grands guides pour les chevaux, sont beaucoup plus gros que les autres & percés d’un trou quarré de la forme des guides. Voy. Guides ou Tresses.

Coulant, outil d’Orfévrerie, c’est un anneau de fer, qui sert à faire joindre les mâchoires d’une tenaille en en resserrant ses branches, qui, dès que l’anneau est lâché, s’écartent d’elles-mêmes au moyen d’un ressort fixé sur l’une des deux. La tenaille de cette espece s’appelle tenaille à coulant, du nom de son anneau. Elle sert aux Orfévres & aux Horlogers, sur-tout quand il s’agit de faire entrer les goupilles dans les charnieres.

Coulant, terme de Jouaillier, ornement de cou pour les femmes ; ce n’est quelquefois qu’un chaton à pierre seule, plus souvent c’est une pierre entourée en ferme de rosette : il s’attache au milieu du collier, perpendiculairement à la croix.