L’Encyclopédie/1re édition/DÉNONCIATEUR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

DÉNONCIATEUR, s. m. (Jurisp.) est celui qui dénonce à la justice un crime ou délit, & celui qui en est l’auteur, sans se porter partie civile. Voyez ci-devant Délateur. (A)

* Dénonciateur, Accusateur, Délateur, s. m. (Gramm. Synon.) termes relatifs à une même action faite par différens motifs ; celle de révéler à un supérieur une chose dont il doit être offensé, & qu’il doit punir. L’attachement sévere à la loi, semble être le motif du dénonciateur ; un sentiment d’honneur, ou un mouvement raisonnable de vengeance, ou de quelque autre passion, celui de l’accusateur ; un dévouement bas, mercénaire & servile, ou une méchanceté qui se plaît à faire le mal, sans qu’il en revienne aucun bien, celui du délateur. On est porté à croire que le délateur est un homme vendu ; l’accusateur, un homme irrité ; le dénonciateur, un homme indigné. Quoique ces trois personnages soient également odieux aux yeux du peuple, il est des occasions où le philosophe ne peut s’empêcher de loüer le dénonciateur, & d’approuver l’accusateur ; le délateur lui paroît méprisable dans toutes. Il a fallu que le dénonciateur surmontât le préjugé, pour dénoncer ; il faudroit que l’accusateur vainquit sa passion & quelquefois le préjugé, pour ne point accuser ; on n’est point délateur, tant qu’on a dans l’ame une ombre d’élévation, d’honnêteté, de dignité. V. Délateur.