L’Encyclopédie/1re édition/DEVANT

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  DEVA
DEVANTURE  ►

* DEVANT, (Gramm.) préposition qui est quelquefois synonyme de en présence, comme dans ces expressions, devant Dieu, devant les autels ; & qui marque en d’autres circonstances précession, comme lorsqu’on dit, marchez devant, placez-vous devant lui. Voyez Avant.

Devant du tableau, (Peinture.) on nomme ainsi la partie antérieure du tableau, celle qu’elle présente d’abord aux yeux pour les fixer & les attacher. Les arbres, par exemple, qui sont tout-à-la-fois la plus difficile partie du paysage, comme ils en sont le plus sensible ornement, doivent être rendus plus distincts sur le devant du tableau, & plus confus à mesure qu’on les présente dans l’éloignement. Peut-être que les paysages d’un des plus grands maîtres de l’école Françoise, du peintre des batailles d’Alexandre, ne font pas l’effet qu’ils devroient faire, parce que ce célebre artiste a employé les bruns sur le devant de ces sortes de tableaux, & qu’il a toûjours placé les clairs sur le derriere. Il est donc de la bonne ordonnance de ne jamais négliger dans les parties d’un tableau les regles du clair-obscur, & de la perspective aërienne. Ajoûtons en général, que le peintre ne sauroit trop étudier les objets qui sont sur les premieres lignes de son tableau ; parce qu’ils attirent les yeux du spectateur, qu’ils impriment le premier caractere de vérité, & qu’ils contribuent extrèmement à faire joüer l’artifice du tableau, & à prévenir l’estime en faveur de tout l’ouvrage : en un mot, il faut toûjours se faire une loi indispensable de terminer les devants d’un tableau par un travail exact & bien entendu. Voyez Clair-obscur. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Devant. (Marechallerie.) Voyez Train de devant.

Devants (les), terme de Perruquier, c’est la partie de la perruque qui garnit les côtés des temples ; elle consiste en plusieurs rangées de tresses disposées les unes au-dessus des autres.