L’Encyclopédie/1re édition/EGAGROPILE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  EFFOURCEAU
EGAL  ►

EGAGROPILE, s. f. (Hist. nat.) pelote de poil qui se forme dans l’estomac des animaux ruminans, tels que ceux de l’espece du taureau, du bélier, du bouc, &c. Comme ils se lechent fort souvent, surtout dans le tems qu’ils sont en repos, ils s’enlevent le poil & l’avalent en grande quantité. Cette substance ne peut se digérer ; elle reste dans la panse qui est le premier des quatre estomacs des ruminans, s’y pelotonne, & se revêt avec le tems d’une croûte brune assez solide, qui n’est cependant qu’un mêlange épaissi, mais qui par le frotement & la coction, devient dur & luisant. Hist. nat. gen. & part. tome IV. p. 469. Il y a au cabinet d’histoire naturelle du Roi une égagropile qui a quatre pouces & demi de diametre. (I)

* Egagropiles. s. f. pl. (Mat. med.) elles n’ont aucune propriété médicinale. Cependant combien ne leur en a-t-on pas attribué ? Avant qu’on en connût la nature, elles étoient bonnes pour le flux de sang, pour les hémorrhagies ; elles avoient la vertu de toutes les plantes dont on les croyoit composées ; elles guérissoient du vertige & des étourdissemens. Quand la nature en a été connue, elles n’ont plus été bonnes à rien. Il est donc de la derniere importance de ne rien assûrer sur la formation & les élémens des choses, qu’après un grand nombre d’expériences. Quand on a obtenu de l’expérience tout ce qu’on pouvoit en attendre sur la nature des choses, il en faut faire de nouvelles sur leurs propriétés, si l’on ne veut pas prendre les substances pour ce qu’elles ne sont pas, ordonner des masses de poil & d’herbes pour des spécifiques, & tomber dans le ridicule de Velschius qui a composé un livre des propriétés de l’égagropile.