L’Encyclopédie/1re édition/EMERITAT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  EMERILLON
EMERITE  ►

* EMERITAT, s. m. (Hist. anc.) c’est ainsi qu’on appelloit chez les Romains, la récompense qu’on accordoit à un soldat qui avoit bien servi pendant un certain nombre d’années. On dispute si elle consistoit ou en argent, ou en terre, ou dans l’un & l’autre, & s’il n’y avoit aucune différence entre l’emeritum & le præmium. L’histoire nous apprend qu’Auguste donna à un prétorien 5000 drachmes, & à un soldat d’un rang subordonné, 300 ; qu’il avoit fixé le terme de l’émeritat, & les récompenses des différentes sortes d’émérites ; que parmi ces émérites les uns devoient avoir servi seize ans, d’autres vingt, & que Caligula rabaissa à la moitié la récompense de l’émérite prétorien. L’émérite, de quelque rang qu’il fût, étoit très-estimé, & il n’en étoit point réduit, après la campagne, à la fonction de délateur de ses compagnons.