L’Encyclopédie/1re édition/ETAY ou ETAI

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  ETAU
ETAYE  ►

ETAY ou ETAI, (Marine.) C’est un gros cordage à douze tourons, qui par le bout d’en-haut se termine à un collier, pour saisir le mât sur les barres ; & par le bout d’en-bas il va répondre à un autre collier qui le bande & le porte vers l’avant du vaisseau, pour tenir le mât dans son assiette, & l’affermir du côté de l’avant, comme les haubans l’affermissent du côté de l’arriere. La position des différens étays se connoîtra plus aisément par la figure.

Le grand étay ou l’étay du grand mât : il descend depuis la hune du grand mât jusqu’au haut de l’étrave, où il est tenu par son collier. Voyez Marine, Planche premiere, n°. 104.

Etay de misene, 105.

Etay d’artimon, 106.

Etay du petit hunier, 88.

Etay du grand hunier, 77.

Etay du petit perroquet, 83.

Etay du grand perroquet, 75.

Etay du perroquet de fougue, 50.

A l’égard de la longueur & grosseur de ce cordage, qui est différente, suivant ses situations & ses usages, on peut les voir à l’article Cordages. (Z)