L’Encyclopédie/1re édition/EXPIRATION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  EXPILATION
EXPIRER  ►

EXPIRATION, s. f. expiratio, (Physiolog.) c’est une partie essentielle de l’action par laquelle s’exerce la respiration ; c’est celle qui fait sortir des poumons l’air qui y a pénétré pendant l’inspiration. Voyez Respiration.

Expiration, quand on joint l’épithete de derniere, signifie la même chose que la mort. C’est cette derniere action du corps qui s’exerce, non par une force qui dépende de la volonté, ou qui soit l’effet de la vie, mais par une force qui lui est commune avec tous les corps, même inanimés ; ainsi l’air est chassé de la poitrine dans ce dernier instant, parce que les forces de la vie cessant d’agir, & les muscles intercostaux étant rendus comme paralytiques par le défaut d’influence du fluide nerveux, les segmens cartilagineux des côtes, qui ont été flechis & bandés par l’action de ces muscles, se redressent par leur propre ressort, dans le moment qu’elle cesse ; ils rabaissent les côtes en même tems que le diaphragme se relâche & remonte dans la poitrine ; ce qui en diminue la capacité en tous sens, & en exprime l’air pour la derniere fois. Voyez Mort. (d)

Expiration, (Comm.) fin du terme accordé, jugé ou convenu pour faire une chose ou pour s’acquitter d’une dette.

On dit l’expiration d’un arrêt de surseance, l’expiration des lettres de répi, l’expiration d’une promesse, d’une lettre de change, d’un billet payable au porteur. Dictionn. de Commerce.