L’Encyclopédie/1re édition/FANFARE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  FANER
FANFARON  ►

FANFARE, s. f. sorte d’air militaire, pour l’ordinaire court & brillant, qui s’exécute par des trompettes, & qu’on imite sur d’autres instrumens. La fanfare est communément à deux dessus de trompettes, accompagnées de tymballes ; & bien exécutée, elle a quelque chose de martial & de gai, qui convient fort à son usage. De toutes les troupes de l’Europe, les allemandes sont celles qui ont les meilleurs instrumens militaires ; aussi leurs marches & fanfares font-elles un effet admirable. C’est une chose à remarquer, que dans tout le royaume de France, il n’y a pas un seul trompette qui sonne juste, & que les meilleures troupes de l’Europe, sont celles qui ont le moins d’instrumens militaires & les plus discordans ; ce qui n’est pas sans inconvénient. Durant les dernieres guerres, les paysans de Baviere & d’Autriche, tous musiciens nés, ne pouvant croire que des troupes reglées eussent des instrumens si faux & si détestables, prirent tous ces vieux corps pour de nouvelles levées, qu’ils commencerent à mépriser, & l’on ne sauroit dire à combien de braves gens des tons faux ont coûté la vie. Tant il vrai que dans l’appareil de la guerre, il ne faut rien négliger de ce qui frappe les sens. (S)