L’Encyclopédie/1re édition/FIGURATIVE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  FIGURATIF
FIGURE  ►

FIGURATIVE, adj. pris sub. terme de Grammaire, & sur-tout de Grammaire greque ; on sousentend lettre. La figurative est aussi appellée caractéristique. En grec, la figurative est la lettre qui précede la terminaison, c’est-à-dire la voyelle qui termine ou le présent, ou le futur premier, ou le prétérit parfait. On garde cette lettre pour former chacun des tems qui viennent de ceux-là : car comme en latin tous les tems dépendent les uns du présent, les autres du prétérit parfait, & enfin d’autres du supin ; que de amo on forme amabam, amabo ; que de amavi on fait amaveram, amavero, amaverim, amavissem ; & qu’enfin d’amatum on fait amaturus, & que par conséquent on doit remarquer le m dans amo, le v dans amavi, & le t dans amatum, & regarder ces trois lettres comme autant de figuratives : de même en grec, il y a des tems qui se forment du présent de l’indicatif ; d’autres du futur premier, & d’autres du prétérit parfait : la lettre que l’on garde pour former chacun de ces tems dérivés, est appellée figurative.

Telle est l’idée que l’on doit avoir de la figurative en grec : cependant la plûpart des Grammairiens donnent aussi le nom de figurative aux consonnes qui leur ont donné lieu d’imaginer six conjugaisons différentes des verbes barytons. Dans chaque conjugaison il y a trois figuratives, celle du présent, celle du futur, & celle du prétérit ; mais la conjugaison a aussi ses figuratives, qui la distinguent d’une autre conjugaison : ainsi β, π, φ, sont les figuratives des verbes de la premiere conjugaison, en βω, πω, φω, & πτω, dont le τ ne se compte point, parce qu’il ne subsiste qu’au présent & à l’imparfait.

κ, γ, χ, sont les trois figuratives des verbes de la seconde conjugaison, en κω, γω, χω, & χτω, dont le τ se perd comme à la premiere. Il en est de même des autres quatre conjugaisons des verbes barytons ; mais puisque les terminaisons de ces verbes sont les mêmes dans chacune de ces conjugaisons, c’est avec trop peu de fondement, dit la méthode de P. R. pag. 115, qu’on a imaginé ces prétendues six conjugaisons. Ainsi tenons-nous à l’idée que nous avons d’abord donnée de la figurative ; les personnes qui étudient la langue greque, apprendront plus de détail sur ce point dans les livres élémentaires de cette langue, & sur-tout dans la pratique de l’explication. (F)