L’Encyclopédie/1re édition/FORGAGE, FORGAGEMENT, ou FORGAS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  FORFEX
FORGAGNER  ►

FORGAGE, FORGAGEMENT, ou FORGAS, s. m. (Jurisprud. est le droit que le débiteur a, dans la province de Normandie, de retirer son gage qui a été vendu par autorité de justice, en rendant le prix à l’acquéreur dans la huitaine à compter du jour qu’il a été vendu. Forgager est la même chose que retirer son gage. Terrier fait mention de ce droit au chap. x. du liv. VII. & au chap. vij. du liv. X. ce qui est conforme à l’usage de plusieurs autres provinces de ce royaume, où le débiteur discuté peut, dans un certain tems, retirer son gage, en payant ou rendant le prix qu’il a été vendu par le sergent, ainsi que l’observe Ragueau, sur l’art. 3. du tit. jx. de la coûtume de Berry. Le droit de forgage peut être cédé par le débiteur à qui bon lui semble. Voyez les commentateurs de la coûtume de Normandie. (A)