L’Encyclopédie/1re édition/FRET, ou FRETTAGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  FRESQUE
FRETÉ  ►

FRET, ou FRETTAGE, s. m. (Commerce.) terme de commerce de mer ; il signifie le loüage d’un navire en tout ou en partie, pour voiturer & transporter des marchandises d’un port ou d’un pays à un autre. Ce qu’on appelle fret sur l’Océan, se nomme nolis sur la Méditerranée. Voyez Nolis. Dictionn. de Comm. & de Trév. (G)

Fret signifie encore un certain droit de cinquante sols par tonneau de mer, qui se paye aux bureaux des fermes du roi par les capitaines & maîtres des vaisseaux étrangers à l’entrée ou à la sortie des ports & havres du royaume.

Les vaisseaux hollandois furent déchargés de ce droit par le traité d’Utrecht en 1713 : il devoit aussi cesser en faveur des vaisseaux anglois, à condition que le droit de 5 sols sterling seroit supprimé en Angleterre en faveur des François ; mais cette condition n’ayant pas été remplie, les choses sont restées sur l’ancien pié. Les vaisseaux des villes hanséatiques joüissent en France du même privilége que les Hollandois, par le traité conclu en 1716 entre la France & les villes de Hambourg, Lubeck, & Bremen. Dictionn. de Comm. & de Trév. (G)

Fret se dit aussi de l’équipement d’un navire. (G)