L’Encyclopédie/1re édition/FRONDEUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  FRONDE
FRONT  ►

FRONDEUR, (Art milit. des anc.) Les frondeurs dans les armées faisoient partie de la milice des anciens, & servoient à jetter des pierres avec la fronde. Les Romains pour entretenir leurs soldats dans les exercices militaires, en faisoient faire de publics dans le camp ; on plantoit pour cela des pieux qui tenoient lieu du faquin, contre lesquels ils s’exerçoient avec un bouclier & un bâton à la place de l’épée ; tous deux beaucoup plus pesans que leurs armes ordinaires, afin que celles-ci leur parussent plus legeres à la main : de même pour se rendre le bras plus fort, ils lançoient de faux javelots beaucoup plus pesans que les véritables. Les archers & les frondeurs pareillement dressoient un but avec des fascines, contre lequel ils tiroient des fleches avec l’arc, & des pierres avec la fronde, à 600 piés romains de distance, qui font un peu moins de 550 de nos piés. Les frondeurs sont représentés sur les marbres antiques, ayant le bras droit nud pour ajuster leurs coups avec plus de force ; & ayant une petite bandouliere où pend une espece de gibeciere, pour porter les pierres ou les balles de plomb qu’ils jettoient contre l’ennemi. (D. J.)