L’Encyclopédie/1re édition/GALLON

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
GALLOWAY  ►

GALLON, s. m. (Comm.) mesure des liquides en Angleterre ; le gallon contient huit pintes de Londres, ce qui revient à quatre pintes mesure de Paris : 63 gallons font le muid ou la barrique ; 126 la pipe, & 252 le tonneau. Les gallons pour le vin sont d’un cinquieme plus petits que ceux qui servent à l’aile ou à la bierre ; ensorte que quatre gallons de l’une ou de l’autre de ces liqueurs en font cinq de vin. Les 63 gallons anglois font douze steckannes hollandoises ; l’huile se vend aussi au gallon à Londres, le gallon pesant environ sept livres & demie. Dans la province de Cornoüailles, c’est au gallon que les Etamiers mesurent leur étain noir, c’est-à-dire la pierre de mine réduite en poudre. Le gallon en cette occasion est une espece de boisseau : un pié cube d’étain noir fait deux gallons. Cette sorte de gallon dont on se sert pour les grains, graines, légumes, & autres corps solides, est plus grand que le gallon de vin, mais plus petit que celui de l’aile & de la bierre. Ce dont il surpasse le premier est comme de 33 à 27, & ce qu’il a de moins que le second, est comme de 33 à 35 ; il pese environ huit livres poids de troy. Deux de ces gallons font un peck ou picotin ; quatre pecks font un boisseau, quatre boisseaux un comb ou carnok, deux carnoks une quarte, & dix quartes un lest qui tient cinq mille cent-vingt pintes, ou autant de livres pesant poids de troy. M. Chambers remarque sur la continence des différentes sortes de gallons, que le gallon de vin contient 231 pouces cubiques, & huit livres aver du poids d’eau pure : que le gallon de bierre & d’aile contient 282 pouces cubiques, & que le gallon de grain & de farine contient 272 pouces cubiques, & neuf livres treize onces d’eau commune.

Gallon se dit encore en quelques lieux de France, mais particulierement en Normandie, du côté de Caon, d’une mesure des liqueurs contenant deux pots ou la moitié d’un septier. Ce gallon n’est guere différent de celui d’Angleterre, & il y a même de l’apparence qu’il y a passé de Normandie avec Guillaume le Conquérant. Voyez l’article précédent. Gallon, boîte ou petit boisseau qui sert en Touraine pour mettre les prunes seches qu’on appelle pruneaux. On n’y met ordinairement que ceux qui sont les plus beaux, & qui sont l’élite de ses fruits secs. Voyez Pruneau. Gallon. Les Epiciers appellent aussi gallons, certaines boîtes rondes & peintes de diverses couleurs qui viennent de Flandres, dans lesquelles ils enferment plusieurs sortes de marchandises, sur-tout les drogues & épiceries. Chaque gallon a un cartouche ou étiquette, qui marque en gros caracteres la drogue ou marchandises qui y sont. Dictionn. de Commerce & de Chambers.