L’Encyclopédie/1re édition/GRILLON

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  GRILLETÉ
GRIMACE  ►

GRILLON, s. m. grillus, insecte qui ressembleroit à la cigale, si elle n’avoit point d’aîles, & qui en differe peu par le bruit qu’il fait.

Il y a des grillons domestiques, & des grillons sauvages. Parmi ceux-ci, le mâle est presque aussi gros que la cigale, mais il a le corps plus long ; sa couleur est noirâtre ; il a la tête grande, & les yeux gros & saillans ; il porte sur le front des antennes qui se meuvent facilement, quoiqu’elles n’ayent point d’articulation ; il a six jambes de la même couleur que le corps, les dernieres sont très-longues, & donnent à cet insecte beaucoup de facilité pour sauter ; il peut marcher en-arriere comme en-avant ; les aîles couvrent presque tout le corps, elles sont courbes & legerement sillonnées ; la queue est fourchue, & le corps est plus petit que celui de la femelle, qui a le ventre plus gras, les yeux verdâtres, les antennes rouges, & la queue semblable à un trident. On voit ces insectes dans les champs pendant l’été : ils entrent dans la terre & y nichent ; ils y restent pendant l’hyver, mais les grands froids les font périr.

Les mâles des grillons domestiques ont le corps brun, alongé, & beaucoup moins gros que celui du grillon sauvage ; la tête presque ronde, & les yeux noirs ; il y a deux lignes blanches transversales sur le dos, près des jambes du milieu ; la queue est fourchue. La femelle est plus grosse que le mâle ; elle a le ventre plus long ; elle vole avec quatre aîles, celles du dessus sont plus courtes que celles du dessous ; la queue est divisée en trois soies. Il y a des grillons de plusieurs autres especes ; M. Linnæus en compte quatorze. Mouffet, insect. theat. pag. 134. Voyez Insecte. (I)

Grillon, (Comm.) terme usité parmi les marchands de bois pour signifier le bout d’une pile.