L’Encyclopédie/1re édition/GUBIO

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  GUBER
GUCHEU  ►

GUBIO, Eugubium, (Géogr.) ville d’Italie dans l’état de l’Eglise, au duché d’Urbin, avec un évêché suffragant d’Urbin, mais exempt de sa jurisdiction. Elle est à 12 lieues S. O. d’Urbin, 7 N. E. de Pérouse, 35 N. E. de Rome. Long. 30. 16. lat. 43. 18.

Gubio est la patrie de Lazzarelli (Jean-François) poëte connu par son recueil intitulé la Cicceide, dans lequel il s’est permis des excès honteux ; c’est une satyre composée de sonnets & d’autres poésies obscenes qu’il publia contre Arriguini. Il mourut en 1694, âgé de plus de 80 ans.

Steucus (Augustin) surnommé Eugubinus, du nom de sa patrie, étoit un théologien du xvj. siecle, qui possédoit bien les langues orientales. Ses ouvrages ont été imprimés à Paris en 1577. (D. J.)