L’Encyclopédie/1re édition/GYAROS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

GYAROS, (Géog.) petite île de l’Archipel, près de Délos ; tous les anciens en font mention. Pline lui donne douze mille pas de circuit, & la place à soixante-deux mille pas d’Andros. Elle est non-seulement fort petite, mais en partie couverte de rochers ; ce qui fait dire à Juvenal, Satyre x. v. 170.

Gyaræ clausus scopulis, parvâque Seripho.

Rome y reléguoit les criminels ; c’est pourquoi nous lisons dans Tacite, que Lucius Pison opine qu’il falloit interdire le feu & l’eau à Silanus, & le reléguer dans l’ile de Gyaros. On la nomme à présent Joura ; elle n’a point changé de face ; elle est aussi sauvage, aussi deserte, aussi délaissée qu’autrefois. (D. J.)