L’Encyclopédie/1re édition/HOSPICE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 314).

HOSPICE, s. m. (Jurisprud.) signifie quelquefois la partie d’un monastere destinée à loger les hôtes ou étrangers ; quelquefois c’est un logement détaché du couvent, que les religieux bâtissent pour y recevoir les étrangers du même ordre, qui ont besoin d’y séjourner quelque tems. On entend encore par hospice, un lieu ou entrepôt que le monastere a dans quelque endroit qui en est éloigné, pour y retirer en passant les religieux qui vont pour les affaires du couvent. (A)