L’Encyclopédie/1re édition/HYOIDE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 397).

HYOIDE, en Anatomie ; c’est un os situé à la racine de la langue, dont il est comme la base ou le soutien, voyez Langue. Il est ainsi appellé, parce qu’il ressemble à la lettre grecque υ, ce mot étant formé d’υ, & εἶδος, forme ; ce qui l’a fait aussi appeller ypsiloïde.

Il est pour l’ordinaire composé dans les adultes de cinq petits os ; celui du milieu, qui est le plus court & le plus gros, est appellé la base, & les quatre autres les cornes, ce qui lui a fait donner le nom de ceratoïde.

La base de l’os hyoïde est de la longueur environ d’un pouce par-dehors où il est convexe, sa face postérieure étant inégalement concave. Il est large d’un demi-travers de doigt, & a une petite éminence au milieu. Ses grandes cornes ont un pouce & demi de long, & sont plus larges à leurs bases qu’aux extrémités qui sont éloignées l’une de l’autre d’environ deux pouces. Il a deux petites têtes cartilagineuses appellées petites cornes, cornicula ; vers la jonction de ses cornes avec la base, & au bord supérieur elles sont attachées aux apophyses styloïdes par des ligamens très-déliés ; quoique l’on trouve quelquefois entre elles & les apophyses un petit muscle, outre le stylo-cerato-hyoïdien ; la petite corne & l’apophyse styloïde ne forment quelquefois qu’un seul os, quand le ligament qui les unit s’ossifie. Voy. Ossification.

La base de ces os est comme posée sur la tête du larynx, & ses grandes cornes sont attachées par des ligamens aux apophyses supérieures du cartilage scutiforme & par ses petites cornes aux apophyses styloïdes. Voyez Larynx & Scutiforme.

Il est mu par cinq paires de muscles ; savoir, par les sterno-hyoïdiens, les coraco-hyoïdiens, les mylo-hyoïdiens, les genio-hyoïdiens & les stylo-hyoïdiens. Voyez chacun de ces muscles en leurs places.