L’Encyclopédie/1re édition/IMPRIMER

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 607).
◄  IMPRIMAGE
IMPRIMERIE  ►

IMPRIMER, (Grammaire.) c’est porter l’empreinte d’un objet sur un autre.

Imprimer en lettres, c’est porter l’empreinte des lettres sur du papier, ou quelqu’autre matiere propre à la recevoir.

Imprimer en taille-douce, c’est porter l’empreinte d’une planche gravée sur des surfaces propres à la prendre ; & aussi de toutes les autres manieres d’imprimer. Voyez les articles Imprimerie en lettres, & Imprimerie en taille-douce.

Imprimer, en Architec. v. a. c’est peindre d’une ou de plusieurs couches d’une même couleur à huile ou à detrempe les ouvrages de charpenterie, de menuiserie, de serrurerie, & quelquefois les plâtres qui sont au dedans ou ou dehors des bâtimens, autant pour les conserver, que pour les décorer.

On appelle toutes les peintures de bâtimens peintures d’impressions.

Imprimer, en terme de Cirier, c’est imbiber la méche d’une premiere couche de cire, pour la rendre plus facile à prendre les autres.

Imprimer, se dit en Peinture, des couches de colle & de celles de couleurs qu’on met sur les toiles, pour les rendre telles qu’elles doivent être pour y faire quelque tableau. Lorsque les toiles sont imprimées, il faut qu’elles soient bien seches avant de peindre dessus.

Imprimer se dit aussi des couches de couleurs à huile ou en détrempe qu’on donne sur les ouvrages de charpenterie, de menuiserie, & de serrurerie & de maçonnerie, soit pour les conserver ou les embellir de divers ornemens, de figures, panneaux, &c.

Imprimer se dit encore des estampes que l’on imprime.