L’Encyclopédie/1re édition/LAIE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  LAIDEUR
LAINAGE  ►

Laie, (Jurisp.) cour laie, c’est une cour séculiere & non ecclésiastique.

Laie en termes d’eaux & forêts, est une route que l’on a ouverte dans une forêt, en coupant pour cet effet le bois qui se trouvoit dans le passage. Il est permis aux arpenteurs de faire des laies de trois piés pour porter leur chaîne quand ils en ont besoin pour arpenter ou pour marquer les coupes. L’ordonnance de 1669 défend aux gardes d’enlever le bois qui a été abattu pour faire des laies. On disoit autrefois lée.

Laie se prend aussi quelquefois pour une certaine étendue de bois.

Laies accenses dans quelques coutumes, sont des baux à rente perpétuelle ou à longues années. (A)

Laie, s. f. (Maçonnerie.) dentelure ou bretelure que laisse sur la pierre le marteau qu’on appelle aussi laie, lorsqu’on s’en sert pour la tailler.