L’Encyclopédie/1re édition/LEVIATHAN

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
LEVIER  ►

LEVIATHAN, s. m. (Hist. nat.) nom que les Hébreux ont donné aux animaux cétacés, tels que les baleines.

Leviathan, (Théol.) est le nom de la baleine dont il est parlé dans Job, chap. xlj. Les rabins ont écrit de plaisantes choses de ce leviathan : ils disent que ce grand animal fut créé dès le commencement du monde, au cinquieme jour avec la femelle, que Dieu châtra le mâle, & qu’il tua la femelle, & qu’il la sala pour la conserver jusqu’à la venue du messie, qu’on régalera d’un grand festin où l’on servira cette baleine ou leviathan. Ce sont-là les fables des talmudistes touchant le leviathan, dont il est aussi fait mention dans les chapitres du rabin Eliezer, & dans plusieurs autres auteurs juifs. Les plus sages néanmoins d’entre eux, qui voyent bien que cette histoire du leviathan, n’est qu’une pure fiction, tâchent de l’expliquer comme une allégorie, & disent que leurs anciens docteurs ont voulu marquer le diable par cet animal leviathan. Il est certain que la plûpart des contes qui sont dans le talmud, & dans les anciens livres des Juifs, n’ont aucun sens, si on ne les prend allégoriquement. Samuel Bochart a montré dans son hierozoïcon, que leviathan est le nom hébreu du crocodile, pag. 2. l. IV. c. xvj. xvij. & xviij. Buxtorf, synagog. jud. & dictionn.