L’Encyclopédie/1re édition/LOGOGRIPHE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  LOGISTIQUE
LOGOMACHIE  ►

LOGOGRIPHE, s. m. (Littér.) espece de symbole ou d’énigme consistant principalement dans un mot qui en contient plusieurs autres, & qu’on propose à deviner, comme, par exemple, dans le mot Rome on trouve les mots orme, or, ré, note de musique, mer, voyez Enigme. Ce mot est formé de λογος, discours, & de γριφος, énigme, c’est-à-dire énigme sur un mot.

Le logogriphe consiste ordinairement en quelques allusions équivoques, ou en une décomposition des mots en des parties qui, prises séparément, signifient des choses différentes de celles que marque le mot. Il tient le milieu entre le rebus & l’énigme proprement dite.

Selon Kircher le logogriphe est une espece d’armes parlantes. Ainsi un anglois qui s’appelleroit Léonard, & qui porteroit dans ses armes un lion, leo, & un pié de l’aspic, plante, qui en anglois s’appelle nar, feroit dn logogriphe, selon cet auteur. Voyez Œdip. egypt.

Le même auteur définit ailleurs le logogriphe une éuigme qui sous un seul nom ou mot porte à l’esprit différentes idées, par l’addition ou le retranchement de quelques parties : ce genre d’énigmes est très connu des Arabes, parmi lesquels il y a des auteurs qui en ont traité expressément.