L’Encyclopédie/1re édition/LOUISBOURG

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
LOUP  ►

LOUISBOURG, (Géogr.) petite ville de l’Amérique septentrionale, dans la nouvelle France, capitale de l’Isle royale ; on la nommoit précédemment le Havre à l’Anglois. Elle est située au détroit, ou passage de Fronsac, qui sépare l’Isle royale de l’Acadie, sur une langue de terre qui forme l’entrée du port, & qui est très-bien fortifiée ; le port est aussi défendu par plusieurs batteries ; d’ailleurs le gouverneur de l’Isle royale, le conseil & l’état-major, avec une bonne garnison, font leur résidence à Louisbourg. Cependant elle fut prise en 1746 par les Anglois, après cinquante jours d’une vigoureuse défense. Ce ne fut point une opération du cabinet des ministres de Londres, comme le remarque M. de Voltaire ; ce fut le fruit de la hardiesse des négocians établis dans la nouvelle Angleterre. Ils armerent quatre mille hommes, les soudoyerent, les approvisionnerent, & leur fournirent des vaisseaux de transport. Tant une nation commerçante & guerriere est capable de grandes choses ! La long. de Louisbourg, à l’égard de Paris, est de 4d. 8′. 27″. selon M. de Lisle, dans les mémoires de l’académie des Sciences, ann. 1751.

Louisbourg a été reprise de nouveau par les Anglois en 1758.