L’Encyclopédie/1re édition/METTEUR EN OEUVRE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  METS

METTEUR EN ŒUVRE, s. m. est le nom que prennent des orfevres qui ne s’appliquent qu’à monter les pierres sur l’or ou sur l’argent. Ils ont les mêmes lois que ceux qu’on appelle grossiers, ou qui font les plus gros ouvrages de l’Orfevrerie ; ils sont du même corps & de la même communauté. Ils ont les mêmes droits & les mêmes privileges.

L’art du Metteur-en-œuvre est sur-tout connu en Allemagne, en Flandres, en France & en Angleterre. Mais il n’y a guere dans ce dernier pays, que les Allemands & les François qui exercent la mise en œuvre avec réputation. Quant aux Allemands & aux François, on croit communément que les premiers travaillent plus finement & plus régulierement ; mais le goût françois universellement goûté rend aux derniers ce qu’ils perdent du côté de l’habileté & de l’adresse. Les Metteurs-en-œuvre ne différent des Bijoutiers qu’en ce qu’ils ne font que monter les pierres fines ou fausses sur des bagues, des colliers, des pendans, ou autres ornemens de cette espece, au lieu que les autres font & enjolivent des tabatieres, étuis, pommes de cannes, boîtes de montres, &c.