L’Encyclopédie/1re édition/MODULE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  MODULATION
MODURA  ►

MODULE, s. m. (Alg. & Géom.) Quelques auteurs appellent ainsi la ligne qu’on prend pour sous-tangente de la logarithmique dans le calcul des logarithmes. Voyez Logarithme & Logarithmique. Ainsi, dans les logarithmes de Neper, le modale est 0,434294 ; &, dans les logarithmes de Driggs, c’est l’unité. Quand on dit qu’une ligne est le logarithme du rapport de a à b, c étant pris pour module, cela veut dire que cette ligne est l’abscisse d’une logarithmique dont la sous-tangente est c, cette abscisse étant comprise entre deux ordonnées égales à a & à b. M. Côtes, dans son Harmonia mensurarum (commentée & développée par dom Walmesley dans son Analyse des rapports), emploie fréquemment cette expression de module qui d’ailleurs n’est pas fort usitée. (O)

Module, (Art numism.) terme emprunté de l’Architecture par les Médaillistes, pour fixer par des grandeurs déterminées leurs médailles, & en composer les différentes suites dans les médailliers ; ainsi ils ont réduit toutes les grandeurs des médailles de bronze à trois modules, qu’ils nomment des pieces de grand, de moyen, & de petit bronze, & on écrit par abréviation G. B. M. B. P. B. (D. J.)

Module, (Architedure.) mesure prise à volonté pour régler les proportions des colonnes, & la symmétrie ou la distribution de l’édifice.

Les Architectes prennent d’ordinaire pour module le diametre, mais le plus souvent le demi-diametre du bas de la colonne, & ils le subdivisent en parties ou minutes. Voyez Minute.

Vignole partage son module, qui est le demi-diametre de la colonne, en douze parties égalés pour les ordres toscan & dorique, & en dix-huit pour les autres ordres. Palladio ; Scamozi, Desgodetz & le Clerc, divisent leur demi-diametre en trente parties ou minutes dans tous les ordres. Quelques uns partagent toute la colonne en seize parties pour la dorique, en dix-huit pour l’ionique, en vingt pour la corinthienne ; & d’une de ces parties ils font un module pour régler le reste de l’édifice.

Il y a deux manieres de déterminer les mesures & les proportions des bâtimens. La premiere, par une mesure fixe ou une espece de talon qui est ordinairement le diametre de la partie inférieure de la colonne, lequel s’appelle module, & est divisé en soixante parties nommées minutes. Il est une autre maniere de déterminer les mesures & les proportions dés ordres, dans laquelle il n’entre ni minute ni division certaine, mais on divise leur hauteur suivant l’occasion en autant de parties qu’on juge à propos ; c’est ainsi que la base attique se divise ou en trois pour avoir la hauteur du plinte, ou en quatre pour avoir celle du plus grand tor, ou en six pour en constater celle du plus petit, &c.