L’Encyclopédie/1re édition/MOULAGE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  MOUITA
MOULE  ►

MOULAGE, s. m. (Jurisprud.) ou droit de moulage, est un terme usité dans quelques coutumes pour exprimer le droit que le seigneur leve, soit en argent ou en grain, ou farine sur ses sujets qui viennent moudre leurs grains à son moulin bannal. (A)

Moulage, c’est aussi le droit qui est payé aux Mouleurs de bois, c’est-à-dire à l’officier de police qui mesure les bois de chauffage sur les ports de Paris. On appelle pareillement moulage le mesurage des bois à brûler, ou l’action par laquelle on les mesure. Dictionnaire de Commerce.

Moulage, (Arts méchaniq.) c’est l’action de mouler. Voyez les articles Moule & Mouler.

Moulage. Ce mot qui devroit signifier l’action de mouler, est pris chez les Artificiers pour la maniere. Ils s’entendent des cartons faits exprès pour former les cartouches des artifices, lesquels sont composés de plus ou moins de feuilles de gros papier gris collé, suivant la grosseur des fusées auxquelles ils sont destinés ; ainsi ils disent du moulage de trois, quatre, cinq, &c.