L’Encyclopédie/1re édition/MUGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  MUFFLE
MUGIR  ►

MUGE NOIR, (Hist. nat. Ichtiolog.) poisson de mer entierement noir ; il a des traits d’un noir plus foncé que le reste du corps, qui s’étendent depuis les ouies jusqu’à la queue. La mâchoire inférieure est beaucoup plus avancée que la supérieure, ce qui lui rend l’ouverture de la bouche fort grande. Il a sur le dos sept ou huit aiguillons tous séparés les uns des autres, & une petite nageoire entre le dernier de ces aiguillons & la queue. Rondelet, histoire des poissons, partie premiere, liv. XX. chap. v. Voyez Poisson.

Muge volant. On trouve ce poisson dans la mer & dans les étangs formés par la mer. Les plus grands ont jusqu’à une coudée de longueur. Ce poisson est fort ressemblant au same, qui est une espece de muge par la forme du corps & par la couleur ; il n’en differe que par les nageoires & par la queue. Il a la bouche petite, la mâchoire inférieure plus avancée que la supérieure, les yeux grands & ronds, le dos & la tête larges comme tous les muges ; il est couvert de grandes écailles ; il n’a point de dents : les nageoires situées près des ouies ressemblent à des aîles ; elles sont larges & si longues, qu’elles s’étendent presque jusqu’à la queue : celles du ventre sont placées beaucoup plus près de la queue que dans les autres poissons. Il y a encore une autre petite nageoire derriere l’anus, & une pareille sur le dos qui correspond à la précédente. La queue est divisée en deux parties, l’inférieure est la plus longue ; la ligne qui se voit sur les côtés du corps ne commence qu’à l’endroit des nageoires du ventre, & s’étend jusqu’à la queue. Rond. hist. des poiss. part. premiere, l. IX. ch. v. Voyez Poisson.