L’Encyclopédie/1re édition/MUR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
MURADAL  ►

MUR, adj. voyez Maturité.

Mur, en A-chilrecture, voyez Muraille.

Mur, (Hydraul. & Jardinage.) Il y en a de différentes sortes ; mur de terrasse, de meloniere ; mur de clôture. Dans les fontaines on appelle le mur qui soutient la poussée des terres, le mur de terre, & celui contre lequel bat l’eau d’un bassin, le mur de douve ou mur flortant. Voyez Douve. (K)

Mur ou Muraille, tirer à la, parer à la (Escrime.) terme de salle & exercice que les écoliers pratiquent pour apprendre à tirer & à parer quarte & tierce.

Les escrimeurs qui veulent tirer au mur, observent ce qui suit : 1°. de se placer en garde vis-à-vis l’un de l’autre ; 2°. qu’il n’y en ait qu’un qui porte les estocades (il n’y en a qu’un qui doit parer). Celui qui est convenu de pousser, commence par ôter son chapeau, & s’allonge sur celui qui doit parer comme s’il lui portoit une botte, afin de connoître s’il est en mesure : en même tems son adversaire ôte aussi son chapeau pour lui rendre le salut, & déplace son fleuret de la ligne pour lui faciliter le moyen de prendre sa mesure. Après cette cérémonie ils se remettent en garde.

Etant ainsi placés, & les fleurets engagés dehors ou dans les armes, celui qui est préposé pour tirer détache une estocade de tierce en dégageant, si les épées sont engagées dans les armes : de-là il se remet en garde sans quitter le fleuret de l’ennemi, & lui porte une estocade de quarte en dégageant. Ainsi successivement il porte des estocades de tierce & de quarte sans supercherie, c’est-à-dire sans feinte ni aucuns mouvemens qui puissent ébranler celui qui pare. Quand il ne veut plus porter d’estocade, son adversaire se met à sa place & lui tire au mur à son tour.

Mur de recuit, terme de Fonderie, est fait d’assises de grès & de briques, posées avec du mortier de terre à four. Sa premiere assise pose sur le massif de la fosse, & il monte jusqu’au haut de l’ouvrage. Il doit être distant de 18 pouces environ des parties les plus saillantes du moule ; on le remplit de briquaillons ; on observe de laisser un espace pour tourner autour du parement extérieur de la fosse, afin de pouvoir opérer. Voyez les fig. des Ps. des Fonderies en bronze.

Mur, gratter le mur, (Maréchal.) se dit de l’académiste qui s’approche trop le long du mur du manege.