L’Encyclopédie/1re édition/NÉRONIENS, Jeux

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  NÉRONDES
NERPRUN  ►

NÉRONIENS, Jeux (Jeux romains.) jeux littéraires institués par Néron l’an 813 de Rome. Cet empereur qui aspiroit à la gloire frivole d’être tout ensemble poëte & orateur, crut signaler son regne par l’établissement d’un combat littéraire. Dans les jeux qui de son nom furent appellés néroniens, neronia certamina, & qui devoient avoir lieu tous les cinq ans, mais qu’il fit célébrer beaucoup plus fréquemment ; dans ces jeux, dis-je, il y avoit entr’autres, à la maniere des Grecs, un combat de musique, musicum certamen. Par ce mot de musique, musicum, on doit entendre un combat poétique ; ce qui prouve cette interprétation, c’est qu’on lit dans Suétone, ch. xij. que cet empereur par le suffrage des juges qu’il avoit établis pour présider à ce combat, y reçut la couronne du vainqueur en poésie & en éloquence, quoique cette couronne fût l’objet de l’émulation de tout ce qu’il y avoit alors de gens distingués par leurs talens en ces deux parties. (D. J.)