L’Encyclopédie/1re édition/NATOLIE ou ANATOLIE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NATOLIE ou ANATOLIE, (Géog. anc.) on l’appelloit anciennement l’Asie-mineure, grande presqu’île qui s’avance entre la mer Méditerranée & la mer noire, jusqu’à l’Archipel & la mer de Marmara. Les Turcs l’appellent Anatol-Vilaïcte. On la divisoit autrefois en plusieurs royaumes ou provinces ; on mettoit la Cappadoce, la Galatie, la Lycaonie & la Pisidie vers le milieu : la Bithynie, la Paphlagonie & le royaume de Pont vers la mer noire ; l’Arménie mineure à l’occident de l’Euphrate ; la Cicilie, la Pamphylie, la Carbalie, l’Isaurie & la Lycie, vers la mer Méditerranée ; la Carie, la Doride, la Lydie, l’Ionie, l’Æolide, la grande & petite Phrygie, la grande & petite Mysie & la Troade sur l’Archipel. Tous ces royaumes & provinces se divisoient encore en plusieurs autres ; aujourd’hui c’est la Natolie, divisée en quatre principales parties, dont la plus occidentale & la plus grande est encore appellée du même nom, voyez Natolie propre. Les trois autres sont la Caramanie, l’Amasie & l’Aladulie.

Ses principales rivieres sont Zagarie & Casalmach, qui se jettent dans la mer Noire ; Kara ou la riviere Noire, qui se décharge dans l’Euphrate ; Satalie qui a son embouchure dans la mer Méditerranée ; Madre & Sarabat qui se rendent dans l’Archipel. (D. J.)