L’Encyclopédie/1re édition/NEVEU

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  NEVEL
NEUF  ►

NEVEU, s. m. (Jurispr.) sratris ou sororis filius ; est le fils du frere ou de la sœur de celui dont on parle ; de même la niece est la fille du frere ou de la sœur. Les neveux & nieces sont parens de leurs oncles & tantes au troisieme degré, selon le droit civil, & au deuxieme, selon le droit canon. L’oncle & la niece, la tante & le neveu, ne peuvent se marier ensemble sans dispense, laquelle s’accorde même difficilement.

Suivant le droit romain, les neveux enfans des freres germains concourent dans la succession avec leurs oncles, freres germains du défunt ; ils excluent même leurs oncles qui sont seulement consanguins ou utérins. Nov. 118. cap. iij.

Dans la coutume de Paris, & beaucoup d’autres semblables, l’oncle & le neveu d’un défunt succedent également, comme étant en même degré. Coutume de Paris, art. 339. (A)