L’Encyclopédie/1re édition/NIMBE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  NILS
NIMBO  ►

NIMBE, s. m. (Art numis.) en latin nimbus ; c’est un cercle qu’on remarque sur certaines médailles, particulierement sur celles du bas empire, autour de la tête de quelques empereurs ; ce cercle est assez semblable aux cercles de lumiere, qu’on met aux images des saints.

La plus ancienne médaille que nous connoissions, sur laquelle on voie le nimbe, est d’Antonin Pie, & rapportée par Oiselius, thes. num. tab. 67. n. 1. ce prince est représenté sur le revers, de bout, en habit militaire, la main droite étendue, tenant de la gauche une haste sans fer, avec un nimbe sur la tête. On trouve ensuite le nimbe sur un médaillon de Fausta, & sur une médaille de Constantin, publiée par André Morel, specim. tabul. 4. n. 4. & tab. 7. n. 1. Le nimbe devint encore plus commun sous les successeurs de ce prince, & le grammairien Servius, qui écrivoit sous les enfans du grand Théodose, semble le regarder comme un ornement de tête, également usité pour les dieux & pour les empereurs.

On peut consulter sur le nimbe des divinités payennes, des empereurs & des saints, une dissertation intitulée : Disquisitio de nimbis antiquorum, imaginibus deorum, imperatorum olim, & nunc Christi apostolorum, à Joanne Nicolaï, Jenæ 1699. in-12. & les observations du sénateur Bonarotti, sur les vers antiques trouvés dans les cimetieres de Rome. Voyez Osservaz. sopr. fracum. di, vetr. p. 59. (D. J.)