L’Encyclopédie/1re édition/NOVEMDIALES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  NOVEMBRE
NOUEMENT  ►

NOVEMDIALES, (Littérat. grec & rom.) en latin novemdialia ; sacrifices que faisoient les anciens Romains pendant 9 jours, avec des banquets chaque jour, soit pour appaiser la colere des dieux, soit pour se les rendre propices avant que de se mettre sur mer, soit pour détourner d’autres malheurs. Enée dans Virgile, n’oublie point ces sortes de sacrifices en l’honneur de Neptune :

Jamque dies epulata novem gens omnis & æris
Factus honos, placidi straverunt æquora venti.


« Neuf jours s’étoient écoulés dans les sacrifices & les festins, lorsque la mer parut favorable pour la navigation ». Ce fut Tullus Hostilius, selon Tite-Live, qui institua ces sacrifices, après avoir reçu la nouvelle des ravages causés sur le mont Alban par une grêle terrible, dont la grosseur & la dureté firent dire qu’il étoit tombé une pluie de pierres. C’est des novemdiales que nos neuvaines ont pris leur origine ; plusieurs chrétiens n’ont que trop consacré de rits de la religion payenne.

Au reste les novemdiales, novemdialia, signifioient aussi chez les Romains les funerailles, parce qu’elles se faisoient neuf jours après le decès. On gardoit les corps pendant sept jours, on le brûloit le huitieme, & le neuvieme on enterroit les cendres. Les Grecs nommoient cette cérémonie ἐννατα. (D. J.)