L’Encyclopédie/1re édition/NUAGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  NU
NUAISON  ►

NUAGE, s. m. n’est autre chose qu’une petite nuée. Voyez Nuée.

Nuage grand, le, (Astronom.) nom donné par les Astronomes à une tache blanchâtre & considérable qu’on voit dans la partie australe du ciel, semblable en couleur à la voie lactée ; avec cette différence que celle-ci est composée d’un grand nombre de petites étoiles, au lieu que l’on n’en découvre aucune dans le grand nuage, ni à la vue simple, ni avec les plus longues lunettes, avec lesquelles même on ne la distingue pas du reste du ciel.

Nuages, s. m. pl. (Médec.) les médecins nomment nuages les corpuscules qui flottent sur la surface de l’urine. On remarque dans les nuages les mêmes variétés par rapport à la continuité & la division, l’égalité & l’inégalité, l’épaisseur & la ténuité, la qualité & la diversité de couleur que dans le sédiment de l’urine ; mais comme c’est le propre des nuages d’être composés de particules grasses & huileuses, c’est par cette raison qu’ils flottent & demeurent suspendus étant plus légers.

Nuage, (Médec.) en grec nephelion, en latin nubecula, maladie de l’œil ; c’est un ulcere assez léger de la cornée transparente, semblable à celui que l’on nomme brouillard, mais un peu plus profond, plus blanc, & qui occupe souvent moins de place ; comme dans cet ulcere la superficie de la cornée est attaquée, il reste après sa guérison une cicatrice légere qui incommode un peu la vue, quand elle se trouve au-dessus de la prunelle. Les anciens ont appellé cet ulcere nuage, parce qu’il est plus épais que celui qu’ils nomment brouillard, en grec achlys, en latin caligo oculi ; ce dernier n’est proprement qu’un commencement d’ulcération de la sur-peau qui recouvre la cornée, & après sa guérison il ne reste aucune cicatrice, parce que cette sur-peau se reproduit aisément. (D. J.)

Nuage, s. m. (terme de Blason.) ce mot se dit des pieces qui sont représentées avec plusieurs ondes, sinuosités ou lignes courbes, soit fasces, soit bandes.