L’Encyclopédie/1re édition/OLYNTHE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
OLYRA  ►

OLYNTHE, (Géog. anc.) ville de Thrace, dans la péninsule de Pallene, entre les golfes Thessalonique & de Torone ; on sait que Philippe forma le siege d’Olynthe, parce qu’elle avoit fait une ligue avec les Athéniens, pour mettre obstacle à ses conquêtes. Il l’investit ; elle recourut à ses nouveaux alliés. Démosthene parla pour elle, & ses trois olynthiennes roulent sur la nécessité pressante de la tirer du danger où elle se trouvoit ; malheureusement le secours qu’on lui donna ne put la sauver. Deux traitres olynthiens livrerent leur patrie à Philippe. Ce prince la ruina de fond en comble, & y exerça de grandes cruautés, dont Séneque a fait la matiere d’une de ses déclamations. Hérodote donna à Olynthe l’épithete de Sithonia que désigne le pays où elle étoit située. (D. J.)