L’Encyclopédie/1re édition/OURAQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  OURANIA
OURATURE  ►

OURAQUE, s. f. en Anatomie, est un conduit membraneux du fœtus, qui vient du fond de la vessie & se rend au placenta, en passant par le nombril, conjointement avec les vaisseaux umbilicaux, dont on le regarde comme faisant partie. Voyez aussi Vaisseux umbilicaux & Fœtus.

L’ouraque en se terminant au placenta, forme une petite vessie qui sert à recevoir l’urine qui s’est séparée dans les reins du fœtus, & qui ne pouvoit passer par l’urétre, à cause de la résistance du sphincter de la vessie, laquelle ne peut être surmontée que par l’inspiration.

La liqueur qui se trouve dans la vessie de l’ouraque est toujours en plus grande quantité, plus haute en couleur, & plus ressemblante à l’urine, à mesure que l’accouchement est plus proche.

L’ouraque ne se reconnoît clairement que dans les brutes ; mais il n’y a pas de doute qu’il n’existe dans le fœtus humain. Voyez Fœtus.

Drelincourt, célebre professeur d’anatomie à Leyde, & quelques autres après lui nient que l’ouraque soit creux. Dans ce cas-là, il ne seroit pas aisé d’en montrer l’usage, à-moins que ce ne soit de tenir la vessie suspendue au nombril ; mais la premiere opinion semble la mieux appuyée. Voyez Urine.