L’Encyclopédie/1re édition/PAGEL

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  PAGÉENS
PAGESIE  ►

PAGEL, s. m. (Hist. nat. Icthiol.) rubellio erythrinus, poisson de mer, que l’on confond souvent avec le pagre ; on le nomme à Rome phragolino, c’est-à-dire petit pagre. Le pagel se retire en hiver dans la haute mer, & il reste sur le bord des côtes pendant l’été ; on en prend rarement quand il fait froid. Ce poisson est d’une couleur rousse tirant sur le rouge ; il a deux taches de couleur d’or & le ventre blanc, les yeux sont grands, l’ouverture de la bouche est petite, & les dents sont rondes, pointues & fort petites ; il ressemble au pagre par la forme du corps, par le nombre & la position des nageoires ; mais il en differe en ce qu’il a le museau plus pointu & plus étroit. Il change de couleur avec l’âge : il devient gris. La chair du pagel est nourrissante & d’assez bon goût ; elle se digere aisément & elle n’est pas visqueuse, comme quelques-uns l’ont dit. Rondelet, Hist. nat. des poissons, premiere part. liv. V. chap. xvij. Voyez Poisson. (I)