L’Encyclopédie/1re édition/PALMA CHRISTI

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PALLORIEN
PALMAIRE  ►

PALMA CHRISTI, (Jardinage.) voyez Ricinus.

Palma, (Géog. anc.) ville de la plus grande des îles Ealéares, selon Ptolomée, l. II. c. vj. Pline, l. III. c. v. & Méla, l. II. c. vij. qui lui donne le titre de colonie. Ambroise Moralis dit qu’elle retient son ancien nom, & le P. Hardouin prétend qu’on l’appelle aujourd’hui Mallorca.

Palma, (Géog. mod.) ville forte d’Italie, dans l’état de Venise au Frioul, avec un port. Cette place est importante pour la défense des Vénitiens contre les Turcs & les Autrichiens. Elle est sur la mer à 3 lieues S. E. d’Udine, 4 N. O. d’Aquilce, 20 N. E. de Venise. Long. 31. latit. 46. 2.

Palma, golfe de, (Géog. mod.) golfe qui est entre l’île S. Antioche & la terre ferme de Sardaigne. Latit. observée & déterminée par le P. Feuillée, 38d. 59′. 24″. (D. J.)