L’Encyclopédie/1re édition/PAPESSE JEANNE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PAPELONNÉ
PAPETERIE  ►

PAPESSE JEANNE, (Hist. des papes.) c’est après Léon IV. qui mourut en 855, que l’on place la fausse papesse Jeanne. Dans le songe du vieux Pélerin, écrit par Philippe de Maiziere en 1389, la reine Vérité rapporte au ch. lj. du I. liv. qu’une vieille lui dit un jour. En cette cour de Rome je vis regner une femme qui étoit d’Angleterre ; selon M. l’Enfant, Jeanne nâquit à Mayence, où elle étoit connue sous le nom de Jean l’Anglois, soit qu’elle fût de famille angloise, soit pour d’autres raisons que nous ignorons. Au reste, la vieille s’adressa mal pour débiter son conte, & la reine Vérité ne dut pas y ajouter foi, non plus qu’à une autre histoire de la même vieille, touchant un évêque de Besançon, lequel, dit-elle, à Rome fut transporté du diable.