L’Encyclopédie/1re édition/PARRICIDIUM

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Parricidium, (Hist. anc.) nom donné par un decret du sénat au jour où les conjurés avoient poignarde Jules César, qu’on avoit appellé pere de la patrie, pater patriæ. Une inscription que nous a conservé Reinesius au sujet de la mort de Caius Agrippa, que la colonie de Pise avoit choisi pour son protecteur, nous fait conjecturer que le sénat avoit ordonné qu’à pareil jour tout le monde prît le deuil ; que les temples, les bains publics, les cabarets fussent fermés ; qu’il fut défendu de faire des noces, des festins, ni de donner des spectacles ; mais au contraire enjoint aux dames de mener grand deuil, & aux magistrats d’offrir un sacrifice solemnel aux mânes du défunt. Il est constant que si la colonie de Pise honora ainsi la mémoire du petit-fils d’Auguste, le decret du sénat pour la mort de César, mentionne par Suétone, ne dut pas obliger les Romains à de moindres témoignages de regret.