L’Encyclopédie/1re édition/PASSIF

La bibliothèque libre.
◄  PASSIBLE

PASSIF, ve, adj. On dit en Grammaire verbe passif, voix passive, sens passif, signification passive. Ce mot est formé de passum, supin du verbe pati (souffrir, être affecté). Le passif est opposé à l’actif ; & pour donner une notion exacte de l’un, il faut le mettre en parallele avec l’autre ; c’est ce qu’on a fait au mot Actif & à l’article Neutre, n. II. init.

Je ferai seulement ici une remarque : c’est qu’il y a des verbes qui ont le sens passif sans avoir la forme passive, comme en latin perire, & en françois périr ; qu’il y en a au contraire qui ont la forme passive, sans avoir le sens passif, comme en latin ingressus sum, & en françois je suis entré, enfin que quelquefois on employe en latin dans le sens actif des formes effectivement destinées & communément consacrées au sens passif, comme fletur, que nous rendons en françois par on pleure. Car fletur n’est appliqué ici à aucun sujet qui soit l’objet passif des larmes, & ce n’est que dans ce cas que le verbe lui-même est censé passif. Ce n’est qu’un tour particulier pour exprimer l’existence de l’action de pleurer, sans en indiquer aucune cause ; fletur, c’est-à-dire flere est (l’action de pleurer est) : on prétend encore moins marquer un objet passif, puisque flere exprime une action intransitive ou absolue, & qui ne peut jamais se rapporter à un tel objet. Voyez Impersonnel.

Nous faisons quelquefois le contraire en françois, & nous employons le tour actif avec le pronom réfléchi, pour exprimer le sens passif, au lieu de faire usage de la forme passive : ainsi l’on dit, cette marchandise se débitera, quoique la marchandise soit évidemment le sujet passif du débit, & qu’on eût pu dire sera débitée, s’il avoit plu à l’usage d’autoriser cette phrase dans ce sens. Je dis dans ce sens, car dans un autre on dit très-bien, quand cette marchandise sera débitée J’en acheterai d’autre. La différence de ces deux phrases est dans le tems : cette marchandise se débitera, est au présent postérieur ; que l’on connoît vulgairement sous le nom de futur simple, & l’on diroit dans le sens actif, je débiterai cette marchandise ; quand cette marchandise sera debitée, est au prétérit postérieur, que l’on regarde communément comme futur composé, & quelques-uns comme futur du mode subjonctif, & l’on diroit dans le sens actif, quand j’aurai débité cette marchandise.

Cette observation me fait entrevoir que nos verbes passifs ne sont pas encore bien connus de nos Grammairiens, de ceux même qui reconnoissent que notre usage a autorisé des tours exprès & une conjugaison pour le sens passif. Qu’ils y prennent garde : se vendre, être vendu, avoir été vendu, sont trois tems différens de l’infinitif passif, du verbe vendre ; cela est évident, & entraîne la nécessité d’établir un nouveau système de conjugaison passive. (B. E. R. M.)

Passif, (Jurispr.) signifie ce qui est souffert. Un droit passif de servitude est lorsqu’on est obligé de souffrir que quelqu’un exerce une servitude sur son héritage. Un droit actif de servitude est celui que l’on exerce sur autrui. Voyez Servitude. (A)