L’Encyclopédie/1re édition/PATAGAU

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PATACHE
PATAGRUM  ►

PATAGAU, s. m. (Conchyolog.) coquille bivalve qui est une espece de came. Le patagau differe cependant beaucoup de la came ordinaire ; il est plus grand, moins rond, plus lisse ; il est chargé de taches jaunes, blanches & noires : une seule trompe de différente couleur, & d’environ quatre pouces de long, lui donne toute sorte de mouvement. Quoiqu’il ne paroisse former qu’un tuyau, il est cependant partagé intérieurement en deux par une espece de cloison, & chaque tuyau a son trou particulier qui se voit à l’extrémité de la trompe. Le supérieur qui rejette l’eau à trois piés de distance, est plus étroit que l’inférieur par où elle entre, & l’orifice des deux tuyaux est garni de petits poils blancs ; ce long tuyau sans le secours d’une autre jambe, sert au coquillage à se mouvoir, & fournit à tous ses besoins, sans pouvoir avancer ni reculer, mais seulement s’enfoncer dans la vase. Les bords de la coquille sont tapissés de deux membranes épaisses qui l’environnent ; elles sont blanches & très-unies, sans franges ni déchiquetures. (D. J.)