L’Encyclopédie/1re édition/PAVEUR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PAVEUR, (Maçonnerie.) ouvrier qui emploie le pavé, qui en couvre les grands chemins, les rues, les places publiques, &c.

Les maîtres Paveurs composent à Paris une des communautés des arts & métiers. Leurs premiers statuts leur furent donnés sous le regne de Louis XII. le 10 Mars 1501, par Jacques d’Estonville, garde de la prévôté de cette capitale, sur le vu & les conclusions des gens du roi du châtelet.

Les outils nécessaires aux Paveurs de grand échantillon, sont une pelle, une pince, divers marteaux, entr’autres un marteau à refendre, un autre à paver, un troisieme à fouiller la terre, un épinçoir, une demoiselle & un niveau.

A l’égard des ouvrages du petit échantillon, on y emploie outre quelques-uns des outils précédens, plusieurs outils de maçons, comme la truelle, l’auge, la hachette, le rabot pour corroyer le mortier, l’oiseau pour le porter, & peu d’autres semblables.

Tous ces outils sont décrits & expliqués à leurs propres articles.

Paveur, angle de, (Archit.) c’est la jonction de deux revers de pavé, laquelle forme un ruisseau en ligne diagonale dans l’angle rentrant d’une cour.