L’Encyclopédie/1re édition/PHILOSÉBASTE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PHILOSÉBASTE, (Ant. grec. & rom.) φιλοσεϐαστος, c’est-à-dire amis d’Auguste. C’étoit un titre que des princes & des villes prenoient afin de témoigner publiquement leur attachement à quelque empereur. Ce titre se trouve sur des marbres de Cyzique, & sur d’autres inscriptions. Il ne faut pas s’étonner que la ville de Cyzique s’en soit décorée, puisque l’empereur Adrien l’avoit comblée de bienfaits. Il y a dans Muratori, P. DXC. 2. une inscription qui montre que la ville d’Ephese avoit aussi pris la qualité de philosébaste. Plusieurs villes & plusieurs princes ont pris semblablement la qualité d’ami des Romains, φιλορωμαιος, & d’ami de César, φιλοκαισαρ, &c. (D J.)